• Poésie: l'arbre

     L'ARBRE 

    Perdu au milieu de la ville,
    L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?
     


    Les parkings, c'est pour stationner,
    Les camions pour embouteiller,
    Les motos pour pétarader,
    Les vélos pour se faufiler.

     
    L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


    Les télés, c'est pour regarder,
    Les transistors pour écouter,
    Les murs pour la publicité,
    Les magasins pour acheter.


    L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

     
    Les maisons, c'est pour habiter,
    Les bétons pour embétonner,
    Les néons pour illuminer,
    Les feux rouges pour traverser.

     


    L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


    Les ascenseurs, c'est pour grimper,
    Les Présidents, pour présider,
    Les montres pour se dépêcher,
    Les mercredis pour s'amuser.


    L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?


    Il suffit de le demander
    A l'oiseau qui chante à la cime.

    Jacques Charpentreau



    Il était une feuille
    Il était une feuille avec ses lignes
    Ligne de vie
    Ligne de chance
    Ligne de cœur.
    Il était un arbre au bout de la branche.
    Un arbre digne de vie
    Digne de chance
    Digne de cœur.
    Cœur gravé, percé, transpercé,
    Un arbre que nul jamais ne vit.
    Il était des racines au bout de l'arbre.
    Racines vignes de vie
    Vignes de chance
    Vignes de cœur.
    Au bout des racines il était la terre.
    La terre tout court
    La terre toute ronde
    La terre toute seule au travers du ciel
    La terre.
     

    Robert Desnos

     

     

    Le centenaire

    C'était un arbre centenaire
    Qui ne comptait plus les années :
    Il disait : " A quoi bon s'en faire,
    Je suis mûr pour la cheminée !
    Des feuilles, j'en ai bien trop lu,
    Que pourrais-je savoir de plus,
    Si je passe un printemps encore
    Auprès des autres sycomores ? "


    Alors il a laissé le froid
    Engourdir lentement ses veines
    Et mettre à vif toutes ses peines
    Et clouer ses branches en croix ;
    Heureux d'aimer, mais las de vivre,
    Pour la toute dernière fois
    Il a fleuri dans le grand bois
    Des milliers de perles de givre.
    Louis DELORME

     

    « fiche artiste: Natasha WescoatLeçon Calcul CM1: la multiplication (1) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Septembre 2011 à 19:59

    Tiens, je connaissais pas Le centenaire. Si tu veux, j'avais répertorié des poèmes sur ce thème. C'est là : clique !

    2
    delphine59 Profil de delphine59
    Mardi 27 Septembre 2011 à 20:41

    Merci !

    3
    pozedevoir
    Mardi 10 Juin à 13:26

    Merci beaucoup ,cela aide beaucoup.

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :